Blog

L’intelligence de la mer

Nous avons obtenu la permission de publier sur notre site un article passionnant de la Revue de l’Electricité et de l’Electronique (REE) n° 4 sept-oct 2020, publication de la SEE : Les trois quarts de la surface du globe sont recouverts par les océans, qui restent presque aussi mystérieux qu’à l’époque du capitaine Nemo. L’Internet des objets pourrait-il aider à en percer les secrets ? Le DARPA américain y croit et a lancé son ambitieux programme.

Nous tenons à remercier le rédacteur en chef de cette revue qui nous a donné cette autorisation et nous vous en souhaitons bonne lecture.

LV(H) INTRA François Arlabosse

Quelques liens utiles pour suivre d’un point de vue scientifique la magnifique course « Vendée du Globe » 2020-2021 ! !

Nous vous proposons ici une ballade scientifique en suivant ces quelques liens internet non exhaustifs !

http://www.unesco.org/new/fr/natural-sciences/priority-areas/sids/sids-conferences/mauritius-conference-2005/themes/climate-change/observing-the-global-oceans-the-global-ocean-observing-system-goos/

https://fr.unesco.org/news/science-hisse-voiles-coi-lunesco-classe-imoca-signent-nouveau-partenariat

https://www.vendeeglobe.org/fr/actualites/17791/l-ocean-la-matrice-du-climat

https://cnes.fr/fr/vendee-globe-2020-laltimetrie-securise-les-previsions-oceaniques

https://www.ouest-france.fr/vendee-globe/vendee-globe-alexia-barrier-je-suis-une-combattante-pacifique-7078375

https://www.brut.media/fr/news/la-skippeuse-alexia-barrier-en-mission-pour-le-climat-sur-le-vendee-globe-145300c9-27e9-4f87-a057-35d3cacebfe1

https://france3-regions.francetvinfo.fr/pays-de-la-loire/vendee/sables-olonne-0/vendee-globe-quand-skippers-participent-etude-scientifique-aider-observation-ocean-1886890.html

https://news.un.org/fr/story/2020/11/1082662

https://wwz.ifremer.fr/Actualites-et-Agenda/Toutes-les-actualites/Vendee-Globe-et-oceanographie-trois-robots-sous-marins-adoptes-par-des-enfants

Livre blanc de la commission européenne sur l’intelligence artificielle (IA)

commission-white-paper-artificial-intelligence-feb2020_fr

L’Europe est bien placée pour tirer parti du potentiel de l’IA, non seulement en tant qu’utilisatrice, mais aussi en tant que créatrice et productrice de cette technologie. Elle dispose d’excellents centres de recherche et de jeunes pousses innovantes, occupe une position de premier plan au niveau mondial en ce qui concerne la robotique et possède en outre des secteurs manufacturier et de fourniture de services compétitifs, dans des domaines aussi divers que l’automobile, les soins de santé, l’énergie, les services financiers ou l’agriculture. 

A cette déclaration il manque le monde maritime, et espérons que la consultation close le 19 mai 2020 aura permis de pallier ce manque.